Électrostimulateurs Insuffisance veineuse

Programme Insuffisance Veineuse en Électrothérapie

Description complète du programme : position des électrodes, durée du traitement, largeurs d'impulsion, intensité.

Avis et Conseils sur les électrostimulateurs les plus indiqués pour ce programme d'électrostimulation.

Voir les Stimulateurs Musculaires indiqués pour ce programme !

« cliquez ici »

QUAND UTILISER CE
PROGRAMME ?

En cas d’insuffisance veineuse sans oedème de stase.

Dans l'insuffisance veineuse, il y a une atteinte organique de la paroi des veines qui se traduit cliniquement par des varices plus ou moins importantes. Celles-ci sont le résultat d'une dilatation permanente, secondaire à l'hyperpression et à la stase du sang veineux, à laquelle s'ajoute une hypoxie progressive de l'intima (couche interne de la paroi).

La déficience des valvules des veines profondes et des veines perforantes est à l'origine de ce processus. Leur rôle de barrage à la régurgitation de sang veineux n'est plus assuré. La pression hydrostatique est accentuée et les contractions musculaires ne suffisent plus à évacuer le sang veineux. Celui-ci stagne et gonfle les veines superficielles jusqu'à produire des dilatations variqueuses.

POURQUOI
UTILISER CE
PROGRAMME ?

Pour permettre une élévation du débit sanguin général, de façon à améliorer la circulation du liquide interstitiel et augmenter l’oxygénation des tissus et de l’intima des veines. Pour obtenir une vidange maximum des veines pour lutter contre la stase.

COMMENT
UTILISER CE
PROGRAMME ?

Favoriser le retour veineux au moyen d’une stimulation séquencée débutant au niveau des muscles du segment jambier, et se poursuivant au niveau de la musculature de la cuisse avec maintien de la contraction tétanique distale pour éviter tout reflux indésirable. Les impulsions sont envoyées de façon à provoquer des contractions tétaniques brèves (entraînant la vidange des veines profondes), séparées par de longues périodes d’augmentation du débit.

LARGEUR
D'IMPULSION

Pour obtenir un optimum de confort, utiliser des largeurs d’impulsions qui correspondent aux chronaxies des nerfs moteurs des muscles à stimuler.

INTENSITÉ
DE STIMULATION

Régler l’énergie de stimulation de manière à obtenir des réponses musculaires adaptées tant en phase de contraction tétanique que lors de la phase d’augmentation du débit sanguin.

FRÉQUENCE
DE TRAITEMENT

Dès qu’un gonflement occasionnel des pieds et des chevilles se manifeste.

DURÉE
DU TRAITEMENT

Location Compex pour une thérapie à Domicile !

« en savoir plus »

Semaines 1-8

3 à 6 séances par semaine.

Semaine 9 et suivantes

1 séance par semaine.

Il est recommandé de maintenir un entretien qui peut se faire avec un nombre plus réduit de séances hebdomadaires.

POSITION
ÉLECTRODES

Deux canaux sont nécessaires pour chaque jambe.
Une électrode de petite taille est placée juste sous la tête du péroné au niveau du nerf sciatique poplité externe, et une autre électrode également de petite taille dans la partie supérieure du creux poplité, au niveau du tronc nerveux du sciatique poplité interne.
Pour une efficacité optimale, le pôle positif est de préférence positionné sur ces deux petites électrodes.
Les deux autres pôles sont connectés sur les deux sorties d’une électrode de grande taille positionnées sur la partie supérieure du mollet, juste en-dessous du creux poplité.

Électrostimulateur Filaire

Électrostimulateur Sans-fil

POSITION
DU CORPS

Position la plus confortable possible (Allongé, assis) de préférence sur le dos, les pieds surélevés de 30 centimètres environ et les genoux légèrement fléchis.

PRÉCAUTIONS
D'UTILISATION
/ REMARQUES

Matériel d’ostéosynthèse :
La présence de matériel d’ostéosynthèse (matériel métallique au niveau des os : broches, vis, plaques, prothèses, etc.) ne constitue pas une contre-indication à l’utilisation des programmes d'électrostimulation. Les courants électriques des électrostimulateurs que nous proposons sont spécialement conçus pour n’avoir aucun effet néfaste au niveau du matériel d’ostéosynthèse.


Contre-indications :
 Personnes équipées de dispositifs électroniques tels que pacemakers et défibrillateurs intracardiaques.
 Personnes souffrant d’épilepsie.
 Stimuler la zone abdominale chez la femme enceinte.
 Placer les électrodes sur l'avant et les côtés du cou.
 Stimuler la zone thoracique de personnes présentant une arythmie cardiaque.
 Stimuler les membres inférieurs en cas de thrombose veineuse ou d'obstruction artérielle sévère (ischémie).
 Stimuler la zone abdominale en cas de hernie abdominale ou inguinale.
 En cas de problèmes de santé particuliers, il est toutefois recommandé de demander l'avis d'un professionnel de santé.

 

Vous souhaitez louer un électrostimulateur pour une thérapie à domicile ?

« en savoir plus »

Appareils d'électrostimulation indiqués pour le programme :
Insuffisance veineuse