Stimulation du Nerf Vague par Electrostimulation

Stimulation du nerf vague

De plus en plus de professionnels de santé exploitent la neurostimulation pour aider leurs patients à réduire un certain nombre de douleurs chroniques. La stimulation du nerf vague non invasive fait partie des thérapies qu’ils mettent en œuvre. Cette méthode sans effet secondaire ou d’accoutumance permet de soulager différents symptômes de manière naturelle et sécurisée. Nous vous proposons d’en savoir plus sur cette forme de neurostimulation.

Le nerf vague : de quoi s’agit-il exactement

On l’appelle aussi nerf pneumogastrique ou nerf parasympathique. Le nerf vagal est le 10e nerf des 12 nerfs que compte le crâne humain. Il est celui qui dispose du territoire le plus étendu, ce qui lui vaut son nom de « vague ». En effet, ce nerf parcourt le cou, le thorax et l’abdomen. Il traverse de multiples organes et glandes, tels que le pancréas, la thyroïde, l’estomac, le foie, les bronches, les poumons, etc.

Ce nerf assume plusieurs fonctions. Lorsqu’il est stimulé, il sécrète une substance chimique appelée acétylcholine, laquelle joue un rôle de neurotransmetteur. Elle a des effets à plusieurs niveaux, par exemple sur la fréquence des battements cardiaques, le calibre des bronches, la contraction des muscles du tube digestif et la sécrétion de salive. Le nerf vague a donc des fonctions motrices en agissant notamment dans le mécanisme de déglutition, des fonctions végétatives en modérant plusieurs organes et glandes, et des fonctions hypotensives en réduisant la tension artérielle.

 

Fonctionnement de la stimulation neuro-vagale

La stimulation du nerf vagal par électrostimulation s’exécute au niveau de l’oreille gauche du patient. L’oreille est en effet une voie d’accès direct au nerf pneumogastrique. Une électrode est placée dans l’oreille. Celle-ci administre des impulsions électriques à rythme régulier au nerf, lequel sécrète alors l’acétylcholine et déclenche un influx nerveux sur l’ensemble des organes et glandes qu’il traverse. Plusieurs études scientifiques approuvent ce traitement pour soulager les symptômes de diverses maladies ainsi que les douleurs chroniques.

Dans quels cas fait-on appel à la stimulation du nerf vagal

Les professionnels de santé ont recours à la neurostimulation vagale dans différents cas. Ce traitement contribue en effet à la diminution des :

-          Crises d’épilepsie

-          Acouphènes

-          Problèmes d’hypertension

-          Troubles gastriques et intestinaux

-          Douleurs liées à une fibromyalgie

-          Douleurs pelviennes

-          Migraines chroniques et algies de la face

-          Dépressions

Appareil pour stimuler le nerf vagal

Il existe des appareils spécifiques à la stimulation du nerf vagal. La marque Schwa-Medico, dont les produits sont souvent privilégiés par les professionnels de santé, propose ainsi un stimulateur TENS spécifique, un appareil dédié au traitement antalgique et qui peut être adapté à la SNV via une électrode auriculaire pour la stimulation du nerf vague. Ce neurostimulateur exploite les vertus du courant TENS (Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation), lequel stimule les nerfs, et non les muscles, comme dans le cas de l’électrostimulation musculaire. Les impulsions générées par l’appareil sont transmises au nerf vagal au niveau de l’oreille gauche grâce à une électrode auriculaire. Le neurostimulateur Schwa-Medico TENS ECO 2 dispose de programmes spécifiques, à utiliser de préférence sur avis d’un médecin. Les séances durent généralement 20 minutes et ont lieu deux fois par jour pour des résultats efficaces.