no-img

Électrostimulateurs Traitement Épaule Hémiplégique

Programme Epaule de l'hémiplégique en Électrothérapie

Description complète du programme : position des électrodes, durée du traitement, largeurs d'impulsion, intensité.

Avis et Conseils sur les électrostimulateurs les plus indiqués pour ce programme d'électrostimulation.

Voir les Stimulateurs Musculaires indiqués pour ce programme !

« cliquez ici »

STIMULATION
MUSCULAIRE

Les Électrostimulateurs pour la Spasticité Musculaire sont utilisés quotidiennement par les professionnels de la santé dans le but d'amèner les muscles à retrouver leur capacité naturelle. L'électrothérapie peut contribuer à une réhabilitation de l’autonomie motrice et présente l’avantage d'être non invasive, non médicamenteuse, sans effet secondaire et portative, facilitant ainsi la continuité du traitement à domicile.

QUAND UTILISER CE
PROGRAMME ?

Le déficit des muscles suspenseurs de la tête humérale combiné à l’hypertonie spastique du grand pectoral sont souvent responsables chez le patient hémiplégique d’une subluxation inférieure de l’épaule toujours douloureuse et qui évolue souvent vers un syndrome douloureux régional complexe.

POURQUOI
UTILISER CE
PROGRAMME ?

Pour réduire les douleurs de l’épaule et traiter ou prévenir les subluxations de l’épaule.

COMMENT
UTILISER CE
PROGRAMME ?

Cette situation peut être efficacement traitée par la stimulation du deltoïde et du sus-épineux, ce qui renforce ces muscles et permet une diminution de la spasticité du grand pectoral par réflexe d'inhibition réciproque. Ainsi outre un effet antalgique net sur l'épaule, on corrigera ou préviendra la subluxation. 

Ce programme présente une pente de mise sous tension très progressive ainsi que l’absence de basses fréquences de façon à éviter le réflexe myotatique d’étirement du muscle spastique.

LARGEUR
D'IMPULSION

Utiliser une largeur d'impulsions qui se rapproche de la chronaxie des motoneurones qui innervent les muscles deltoïde et sus-épineux (soit 250 µs).

Le temps d’impulsion se mesure en microsecondes. La chronaxie indique la quantité de temps nécessaire pour qu’un courant agisse sur un muscle et le stimule en produisant une contraction musculaire. Tous les nerfs et tous les muscles n'ont pas la même chronaxie, ce qui signifie que chaque muscle va avoir besoin d’une largeur d’impulsion spécifique pour obtenir une contraction.

Ne pas utiliser de très basses fréquences de relaxation entre les contractions tétaniques pour prévenir le réflexe myotatique d'étirement sur les muscles antagonistes aux muscles stimulés. 

Les neurostimulateurs que nous distribuons sont tous préprogrammés ce qui vous assure une utilisation simple, confortable et sûre.

INTENSITÉ
DE STIMULATION

Utiliser l’énergie nécessaire pour obtenir de puissantes contractions du deltoïde et du sus-épineux produisant l’élévation du moignon de l’épaule sans toutefois qu’il y ai de diffusion de l’activité électro-induite sur les muscles abaisseurs et adducteurs de l’épaule.

Si on utilise le TENS programmé sur les canaux 3 et 4, l’énergie sera réglée sur ces canaux de façon à ce que le patient perçoive très nettement des fourmillements mobiles. On veillera toutefois à ce que l'énergie soit insuffisante à produire un début de contraction musculaire.

FRÉQUENCE
DE TRAITEMENT

1 séance par jour, cinq jours par semaine.

DURÉE
DU TRAITEMENT

Location Compex pour une thérapie à Domicile !

« en savoir plus »

4 semaines minimum.

POSITION
ÉLECTRODES

On utilise les canaux 1 et 2 pour la stimulation des muscles abducteurs du bras. Un canal pour le deltoïde et l'autre pour le supraépineux.

Une électrode positive de petite taille est placée sur la face latérale de l'épaule, au niveau du deltoïde moyen ; une autre électrode positive de petite taille est placée au niveau de la partie externe de la fosse susépineuse.

Le pôle négatif des deux canaux est relié à une grande électrode placée comme une épaulette sur l’acromion.

En cas d'irradiation douloureuse vers la main et l'avant-bras, on associera le TENS. Le programme TENS est actif sur le troisième et le quatrième canal. On se servira pour chaque canal utilisé, de deux grandes électrodes de polarité indifférente que l'on placera de façon à recouvrir la région ou les irradiations douloureuses.

Électrostimulateur Filaire

Électrostimulateur Sans-fil

POSITION
DU CORPS

Assis à côté d'une table, coude et avant-bras qui reposent sur un coussin placé sur cette table.

PRÉCAUTIONS
D'UTILISATION
/ REMARQUES

Matériel d’ostéosynthèse :
La présence de matériel d’ostéosynthèse (matériel métallique au niveau des os : broches, vis, plaques, prothèses, etc.) ne constitue pas une contre-indication à l’utilisation des programmes d'électrostimulation. Les courants électriques des électrostimulateurs que nous proposons sont spécialement conçus pour n’avoir aucun effet néfaste au niveau du matériel d’ostéosynthèse.


Contre-indications :
 Personnes équipées de dispositifs électroniques tels que pacemakers et défibrillateurs intracardiaques.
 Personnes souffrant d’épilepsie.
 Stimuler la zone abdominale chez la femme enceinte.
 Placer les électrodes sur l'avant et les côtés du cou.
 Stimuler la zone thoracique de personnes présentant une arythmie cardiaque.
 Stimuler les membres inférieurs en cas de thrombose veineuse ou d'obstruction artérielle sévère (ischémie).
 Stimuler la zone abdominale en cas de hernie abdominale ou inguinale.
 En cas de problèmes de santé particuliers, il est toutefois recommandé de demander l'avis d'un professionnel de santé.

 

Vous souhaitez louer un électrostimulateur pour une thérapie à domicile ?

« en savoir plus »

Appareils d'électrostimulation indiqués pour le programme :
Epaule de l'hémiplégique