no-img

Électrostimulateurs Rééducation Cardiaque

Programme Rééducation Cardiaque en Électrothérapie

Description complète du programme : position des électrodes, durée du traitement, largeurs d'impulsion, intensité.

Avis et Conseils sur les électrostimulateurs les plus indiqués pour ce programme d'électrostimulation.

Voir les Stimulateurs Musculaires indiqués pour ce programme !

« cliquez ici »

QUAND UTILISER CE
PROGRAMME ?

En complément des exercices aérobies proposés lors de la rééducation cardiaque.

POURQUOI
UTILISER CE
PROGRAMME ?

L’insuffisance cardiaque entraîne une limitation des capacités d’effort liée, en partie, à des altérations musculaires périphériques. L’électrostimulation permet d’améliorer les qualités musculaires, en particulier la capacité aérobie, ce qui contribue à améliorer la tolérance à l’effort et la qualité de vie des lorsque l'on souffre d’une insuffisance cardiaque sévère.

COMMENT
UTILISER CE
PROGRAMME ?

Le régime de travail imposé par le programme Rééducation cardiaque sollicite le métabolisme oxydatif au moyen de contractions de faible puissance mais très longues et répétées sur une longue durée (1 heure).

LARGEUR
D'IMPULSION

Choisir des largeurs d'impulsion qui correspondent aux chronaxies des nerfs moteurs des muscles que l'on veut stimuler afin que le courant d'impulsion offre un optimum de confort.

Le temps d’impulsion se mesure en microsecondes. La chronaxie indique la quantité de temps nécessaire pour qu’un courant agisse sur un muscle et le stimule en produisant une contraction musculaire. Tous les nerfs et tous les muscles n'ont pas la même chronaxie, ce qui signifie que chaque muscle va avoir besoin d’une largeur d’impulsion spécifique pour obtenir une contraction.

Les neurostimulateurs que nous distribuons sont tous préprogrammés ce qui vous assure une utilisation simple, confortable et sûre.

INTENSITÉ
DE STIMULATION

Plus les énergies de stimulation sont élevées, plus le pourcentage d’unités motrices impliquées est important et plus les progrès seront significatifs. La règle consiste donc à toujours chercher à augmenter les énergies jusqu’au maximum supportable. La progression dans le niveau des énergies atteintes doit se faire tout au long de la séance et aussi de séance en séance.

L’énergie de stimulation doit être augmentée progressivement jusqu’au maximum du seuil tolérable.

FRÉQUENCE
DE TRAITEMENT

3 à 6 séances par semaine.

DURÉE
DU TRAITEMENT

Location Compex pour une thérapie à Domicile !

« en savoir plus »

4 à 8 semaines.

POINT MOTEUR
MUSCULAIRE

Novice ou confirmé, quel que soit votre niveau de pratique avec un appareil d’électrostimulation musculaire, il est important de bien positionner vos électrodes de stimulation électrique.
En effet, mieux les électrodes sont positionnées, plus la séance d’électrostimulation est agréable et meilleurs sont les résultats.

retrouvez plus d'explications sur notre page dédiée à la recherche du point moteur musculaire

POSITION
ÉLECTRODES

Les quadriceps sont les muscles prioritaires en raison de leur importance fonctionnelle et de la volumineuse masse musculaire qu’ils représentent. Deux canaux par cuisse sont nécessaires pour la stimulation des quadriceps. Deux électrodes de petite taille sont placées sur les points moteurs du vaste interne et du vaste externe. Deux grandes électrodes sont positionnées à la racine de la cuisse.

Le placement précis de l’électrode positive sur le point moteur garantit le meilleur confort, le recrutement spatial optimal et donc la plus grande efficacité du traitement. A cet effet, il est recommandé lors de la première séance, de localiser précisément le point moteur du muscle stimulé, puis de le repérer au moyen d’un crayon dermographique pour les séances suivantes.

Électrostimulateur Filaire

Électrostimulateur Sans-fil

POSITION
DU CORPS

Installé en position assise avec les genoux fléchis à environ 90°, les chevilles doivent être bloquées pour éviter l’extension des genoux que peuvent induire les contractions. Lorsque la posiiton assise n'est pas possible, la séance se fait en position allongée, mais en prenant soin de placer un gros coussin sous les creux poplités de façon à placer les genoux en flexion.

PRÉCAUTIONS
D'UTILISATION
/ REMARQUES

Matériel d’ostéosynthèse :
La présence de matériel d’ostéosynthèse (matériel métallique au niveau des os : broches, vis, plaques, prothèses, etc.) ne constitue pas une contre-indication à l’utilisation des programmes d'électrostimulation. Les courants électriques des électrostimulateurs que nous proposons sont spécialement conçus pour n’avoir aucun effet néfaste au niveau du matériel d’ostéosynthèse.


Contre-indications :
 Personnes équipées de dispositifs électroniques tels que pacemakers et défibrillateurs intracardiaques.
 Personnes souffrant d’épilepsie.
 Stimuler la zone abdominale chez la femme enceinte.
 Placer les électrodes sur l'avant et les côtés du cou.
 Stimuler la zone thoracique de personnes présentant une arythmie cardiaque.
 Stimuler les membres inférieurs en cas de thrombose veineuse ou d'obstruction artérielle sévère (ischémie).
 Stimuler la zone abdominale en cas de hernie abdominale ou inguinale.
 En cas de problèmes de santé particuliers, il est toutefois recommandé de demander l'avis d'un professionnel de santé.

 

BIBLIOGRAPHIE

Le protocole proposé a été développé à partir des publications suivantes :

  • Karavidas A, Arapi SM, Pyrgakis V, Adamopoulos S. Functional electrical stimulation of lower limbs in patients with chronic heart failure. Heart Fail Rev. 2010 Nov;15(6):563-79. Review
  • Banerjee P, Clark A, Witte K, Crowe L, Caulfield B. Electrical stimulation of unloaded muscles causes cardiovascular exercise by increasing oxygen demand. Eur J Cardiovasc Prev Rehabil 2005 ; 12: 503-508
  • Quittan M, Wiesinger G, Sturm B, et al. Improvement of thigh muscles by neuromuscular electrical stimulation in patients with refractory heart failure. Am J Phys Med Rehabil 2001;80(3): 206-214
  • Maillefert JF, Eicher JC, Walker P et al. Effects of low-frequency electrical stimulation of quadriceps and calf muscles in patients with chronic heart failure. J Cardiopulm Rehabil 1998;18(4): 277-282
  • Deley G, Kervio G, Verges B et al. Comparison of low-frequency electrical myostimulation and conventional aerobic exercise training in patients with chronic heart failure. Eur J Cardiovasc Prev Rehabil 2005 ;12(3): 226-233.

Vous souhaitez louer un électrostimulateur pour une thérapie à domicile ?

« en savoir plus »

Appareils d'électrostimulation indiqués pour le programme :
Rééducation Cardiaque