L'électrostimulation TENS comme mode de traitement antalgique, une méthode ancestrale aux bienfaits éprouvés

 

A l’heure où les professionnels de la santé - en partie sous l’impulsion de leurs patients - se tournent de plus en plus vers des médecines non conventionnelles, la Neurostimulation Electrique Transcutanée à visée antalgique se retrouve au haut de la liste des méthodes douces les plus prisées.

Sans doute parce que ses avantages sont nombreux : aucune douleur infligée au patient, pas de caractère invasif, le TENS est efficace sans pour autant induire d’effets secondaires nocifs.

Le succès de la Neurostimulation Electrique Transcutanée est tel que le marché offre désormais aux consommateurs la possibilité de bénéficier de ses bienfaits à domicile, via des appareils d’électrostimulation TENS spécialement adaptés à un usage par des particuliers.

Avant de vous équiper, à votre tour, de l’electrostimulateur TENS le mieux adapté à vos besoins thérapeutiques, nous vous proposons d’en apprendre davantage sur la méthode : origines, bénéfices, fonctionnement, efficacité, conseils d’utilisation et contre-indications, voici tout ce que vous devez savoir sur la Neurostimulation Electrique Transcutanée.

 

 

La Neurostimulation Electrique Transcutanée, une méthode anti-douleur au champ dapplication étendu

 

La méthode TENS, acronyme pour « Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation » soit Neurostimulation Electrique Transcutanée, vise à soulager voire traiter la douleur au moyen d'un neurostimulateur..

Elle est utilisée en Suisse et dans le monde entier au sein de très nombreux hôpitaux, mais également dans des cabinets privés par des kinésithérapeutes ainsi que par des physiothérapeutes cliniciens.

Les patients en quête de solutions anti-douleur performantes l’utilisent également de plus en plus eux-mêmes, à domicile.

La Neurostimulation Electrique Transcutanée est généralement prescrite en complément d’un autre traitement antalgique, parfois à titre de traitement exclusif et principal.

La méthode représente alors une alternative de choix aux opérations chirurgicales invasives qui impliquent la plupart du temps une période de convalescence importante et douloureuse.

Elle permet également d’éviter, ou du moins de réduire, des traitements médicamenteux aux effets secondaires néfastes.

Au-delà de ces atouts majeurs, la technique de la Neurostimulation Electrique Transcutanée présente l’avantage de la polyvalence.

Grâce au TENS, ce sont en effet les douleurs de tous types et quelle qu’en soit la localisation qui sont potentiellement traitées.

Douleurs locales ou diffuses, chroniques ou aigües, physiques ou psychologiques, le champ d’application semble infini.

La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande notamment l'utilisation d'un électrostimulateur TENS anti douleur pour les pathologies suivantes : lombalgies et lombosciatalgies, douleurs chroniques postopératoires, douleurs consécutives aux syndromes canalaires, et syndrome régional douloureux complexe.

En pratique, la Neurostimulation Electrique Transcutanée est beaucoup utilisée en cas d’arthrose, de névralgie, de sciatique, de tendinite, de rhumatismes et de maux de dos en règle générale, mais aussi sur le zona, le stress et la dépression.


 

Le mode de fonctionnement de la méthode TENS : zoom sur la théorie du portillon et les mécanismes daction des analgésiques endogènes

 

Le principe de la Neurostimulation Electrique Transcutanée est simple : un générateur délivre des courants électriques de très faible intensité à travers la peau, à destination des nerfs de la zone douloureuse. Comment ces courants électriques appliqués au système nerveux permettent-ils d’atténuer voire de faire disparaître la douleur ?

 

En l’état actuel de la recherche médicale, et malgré de nombreuses études cliniques effectuées à ce sujet par des groupes de travail incluant les plus grands pontes de la médecine, il est difficile de déterminer avec précision le mode d’action des courants électriques sur la douleur. Plusieurs théories cohabitent, toutes se basant sur le fait que la douleur est ressentie après transmission du message, via le système nerveux, aux récepteurs du cerveau.

 

La théorie principale s’appuie sur le fonctionnement du « gate control », elle est plus connue sous le nom de théorie du portillon. Au regard de cette hypothèse, la Neurostimulation Electrique Transcutanée permet de soulager la douleur parce qu’elle fait prévaloir sur le message douloureux un message tolérable. Concrètement : les courants électriques sont générés au niveau de la zone douloureuse, mais ciblent des nerfs plus importants que les nerfs véhiculant la douleur. Dans ces conditions, la sensation de fourmillement produite par le courant électrique atteint le cerveau plus rapidement, et occulte ainsi la sensation de douleur qui est reléguée au second plan.

 

Autre hypothèse pour expliquer le mode de fonctionnement de la méthode TENS : les courants électriques stimulent la production des substances antalgiques endogènes. Il s’agit notamment de l’endorphine, cette substance naturelle produite par l’organisme lors de certaines occasions et également connue sous la dénomination « hormone du bonheur ». Les substances anti-douleur produites en grande quantité agissent alors comme barrière au message de la douleur : le message est bloqué sur son trajet nerveux jusqu’au cerveau, impossible dans ces conditions pour l’individu d’exprimer la sensation de douleur.

 

Il existe une dernière explication à l’efficacité de la méthode TENS, et celle-ci est la plus simple : les courants électriques se comportent sur l’individu comme un placebo. La douleur étant par essence une sensation subjective, il paraît en effet évident que l’effet placebo joue nécessairement un rôle, de quelque importance que ce soit. En tout état de cause, le mode d’action de la Neurostimulation Electrique Transcutanée se base sans doute sur la combinaison de plusieurs de ces théories.

 

 

Lefficacité évidente de la Neurostimulation Electrique Transcutanée dans le traitement de la douleur

 

Quand bien même il existe peu de preuves tangibles de l’efficacité du TENS, la méthode est rarement décriée et peu sujette à polémique, en grande partie du fait de l’absence de risques et du peu de contre-indications qu’elle présente. La plupart des études cliniques réalisées sur le sujet démontrent du haut niveau d’efficacité de la Neurostimulation Electrique Transcutanée, malheureusement la majorité sont jugées pas suffisamment fondées. Il est notamment intéressant de consulter, pour illustration, les rapports de la Revue Cochrane.

 

Quoi qu’il en soit, l’efficacité de la méthode TENS est évidente :

 

-    Dans une forme moins élaborée sur le plan technique, mais basée sur un principe identique, la méthode était déjà largement utilisée sous l’Egypte Antique - tout comme au cours de la période lointaine de l’Empire Romain. Les Egyptiens utilisaient pour leur part des poissons électriques pêchés directement dans le Nil, faute de moyens technologiques plus avancés. La Stimulation Electrique Transcutanée à visée antalgique existe donc depuis 2.500 avant Jésus Christ, elle est d’autant plus d’actualité désormais.

 

-    Autre preuve de l’efficacité de la méthode TENS que son incroyable longévité, les traitements prescrits dans le cadre de son utilisation sont remboursés selon la Liste des Moyens et Appareils, Lima également appelée MiGeL sous le n° de position 09.02.01.00.1 pour l'achat et 09.02.01.00.2 pour la location

 

-    En 2009, la HAS - autorité publique indépendante - a d’ailleurs réaffirmé cautionner l’usage de la Stimulation Electrique Transcutanée par ces mots dépourvus d’ambiguïté et sans réserve : « Malgré le faible niveau de preuve des données cliniques, le groupe de travail relève que la stimulation TENS bénéficie, en particulier dans les douleurs chroniques, d’arguments en faveur de son utilisation ».

 

Les résultats sont là, les patients qui utilisent la Neurostimulation Electrique Transcutanée en témoignent au même titre que leurs médecins, la méthode contribue à soulager les douleurs dans grand nombre de cas cliniques. Si son mode de fonctionnement demeure incertain, la méthode TENS n’en est pas moins plébiscitée pour ses résultats probants. Le verdict est sans appel.

 

 

Profiter des bénéfices de la Neurostimulation Electrique Transcutanée : conseils dutilisation et mises en garde

 

Avant toute chose, il est primordial pour tout utilisateur de prendre connaissance des quelques contre-indications dont souffre la méthode TENS. L’usage des simulations électriques est en effet fortement déconseillé dans de rares cas de figure, assurez-vous donc de ne pas vous trouver dans les situations suivantes.

 

-    Les femmes doivent éviter toute stimulation électrique au moment de la grossesse. Il est totalement interdit aux femmes enceintes d’appliquer les neurostimulations sur la région de leur ventre

 

-    Toute personne porteuse d’un pacemaker ou tout autre appareil de ce type court un danger à faire usage de la Neurostimulation Electrique Transcutanée.

 

-    L’électrostimulation de manière générale est déconseillée aux personnes à tendance épileptique.

 

En tout état de cause, il est conseillé de ne pas appliquer les stimulations électriques sur les régions du cou, du thorax et de la tête. Evitez de même les régions cutanées lésées.

 

En cas de doute, n’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre médecin ou tout autre professionnel de la santé ou spécialiste de l’électrothérapie. Vous pouvez également vous référer au manuel d’utilisation de votre appareil d’électrostimulation.

 

Comme précisé plus avant, vous avez désormais la possibilité de pratiquer l’électrothérapie directement par vous-même, chez vous et à un prix abordable. De plus en plus d’appareils développés, toujours plus performants et à des tarifs qui mènent entre eux une féroce lutte concurrentielle, vous l’aurez compris le choix est vaste. Pour bien choisir votre électrostimulateur TENS à visée antalgique, prenez notamment en compte les critères suivants : la durée de la garantie et la qualité du service client, le nombre de programmes et les différents niveaux d’intensité. Une fois équipé, veillez à entretenir régulièrement et correctement votre électrostimulateur, et renouvelez vos électrodes dès que nécessaire pour une efficacité optimale sur le long terme.

 

Pour un usage plus aisé, optez pour un appareil d’électrothérapie au fonctionnement intuitif et au design ergonomique. Vous profiterez ainsi des bienfaits de l’électrothérapie dans les meilleures conditions, aussi souvent que nécessaire. Attention, ne pratiquez pas plus de 5 à 6 séances par jour, à raison de 30 à 60 minutes par séance. Pour une utilisation à bon escient, en tout confort et sécurité et avec des résultats maximaux à la clé, reportez-vous aux instructions du manuel d’utilisation de votre électrostimulateur. 


Découvrez notre gamme complète d'appareils d'électrostimulation Anti-Douleur TENS


icon

Paiement Sécurisé

PostFinance

icon

Livraison gratuite

dès 80 CHF

icon

Service Client Qualifié

icon

+41.22.342.40.39