Gel hydroalcoolique 

Les gels hydroalcooliques, contre la transmission des virus et des bactéries

Afin de se protéger contre le coronavirus et limiter sa propagation, les principales mesures à prendre consistent à porter des masques de protection et à se laver régulièrement les mains avec de l’eau et savon. En l’absence d’un point d’eau, on peut utiliser une solution hydroalcoolique sans rinçage. En effet, l’usage d’un gel hydroalcoolique est devenu une pratique courante intégrée dans le quotidien de tous pour la désinfection des mains. Qu’est-ce qu’un gel hydroalcoolique ? Comment l’utiliser efficacement ? Comment en choisir un ?... Voici toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur ce produit phare de cette épidémie de covid-19.

Un gel hydroalcoolique, qu’est-ce que c’est ?

Le gel hydroalcoolique ou gel hydro-alcoolique est une solution à base d’eau et d’alcool qui a pour effet de détruire les micro-organismes qui sont présents sur les mains. C’est un désinfectant sans rinçage qui est antibactérien, virucide et fongicide. Son utilisation est préconisée pour prévenir et limiter la transmission d’infections telles que la grippe, la gastro-entérite virale ou encore le coronavirus. Toutefois, il est à signaler que le gel antibactérien n’a aucun effet nettoyant.

Il a été prouvé que son action antimicrobienne est supérieure à celle d’un lavage des mains à l’eau et du savon antiseptique. C’est la raison pour laquelle les gels hydroalcooliques ont été initialement utilisés par les professionnels de santé pour la désinfection lors des soins ou dans les blocs opératoires. Actuellement, ils sont déclarés produits grand public dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de covid-19. 

 

La composition des gels hydro-alcooliques

Un flacon de gel hydroalcoolique est principalement composé de :

  • Alcool : C’est un actif qui détruit rapidement les bactéries, les virus et les champignons. Mais pour que celui-ci soit efficace, la concentration en alcool doit être de 60 à 70 % au minimum. Cela permettra au gel d’agir en 30 à 60 secondes sur la totalité des agents infectieux. Il est possible d’opter pour de l’alcool éthylique (éthanol), de l’alcool propylique (n-propanol) ou de l’alcool isopropylique (isopropanol) ;

  • Un émollient : C’est une substance qui assouplit les tissus et adoucit la peau pour garantir un confort et une tolérance cutanés. Il peut s’agir de glycérine ou de glycérol ;

  • Un antiseptique : Pour empêcher l’infection en détruisant les microbes et en prévenant l’apparition des bactéries. C’est un produit facultatif et souvent il s’agit de la chlorhexidine à 0,5 %.

Il peut exister des variantes de la composition des gels hydro-alcooliques introduites par les sociétés pharmaceutiques comme du colorant, du parfum, etc.

Sachez que l’Organisation mondiale de la santé a également sorti une formule se limitant à 4 ingrédients :

  • De l’alcool (éthanol à 96 % ou isopropanol à 99,8 %) ;

  • De l’eau distillée ou eau bouillie refroidie ;

  • De l’eau oxygénée ou peroxyde d’hydrogène à 3 % ;

  • Du glycérol à 98 %.

Gels et autres solutions hydroalcooliques, quelles différences ?

Les solutions hydro-alcooliques peuvent se présenter sous différentes formes : en gel, en spray, en mousse ou encore en lingettes. Elles ont en commun de propriétés bactéricides, virucides et fongicides et sont utilisées pour l’hygiène et la désinfection des mains. Rapides et efficaces, elles constituent une meilleure alternative au lavage des mains avec de l’eau et du savon.

La différence réside dans la texture et par conséquent le confort d’utilisation. La mousse désinfectante, par exemple, grâce à son agent moussant, possède  une viscosité qui se rapproche de l’eau tandis que le gel est plus épais. Dans tous les cas, les deux substances sont faciles à appliquer lors de la friction et s’étalent facilement. Il a toutefois été prouvé que, à l’heure actuelle, l’usage du gel désinfectant traditionnel est plus usité.

 

Le gel hydroalcoolique, pour qui ?

En raison de l’épidémie du coronavirus, les gels hydroalcooliques sont accessibles à tous pour un usage quotidien afin de limiter le plus possible les contaminations interhumaines. Ils peuvent être utilisés par tout le monde, car ils ne présentent aucun risque dès lors qu’ils sont dépourvus de bisphénol A. Il faut tout de même être vigilant en l’utilisant sur des enfants en bas âge. Ne laissez pas un enfant de moins de 6 ans l’utiliser seul et sans surveillance, car la dose d’alcool présente dans un gel hydroalcoolique peut piquer les yeux et l’ingestion n’est pas conseillée.

 

À quel moment appliquer du gel hydroalcoolique ?

Le gel désinfectant peut être utilisé à tout moment, surtout en ces périodes d’épidémie, quand on n’a pas accès à un point d’eau. L’hygiène des mains doit toujours être considérée en tout temps. Pensez à frictionner vos mains avec un gel hydroalcoolique :

  • Avant et après la manipulation des masques, de quelle sorte soient-ils ;

  • Avant de préparer, servir et manger un repas ;

  • Avant de sortir de la maison ;

  • Après chaque sortie en dehors de la maison ;

  • Après avoir toussé, éternué ou s’être mouché ;

  • Après avoir été en contact, direct ou non, avec une personne malade ;

  • Après avoir fréquenté un espace collectif (transports en commun, restaurant, cantine d’entreprise ou de l’école, salle de réunion...) ;

  • Après avoir utilisé les toilettes ;

  • À chaque fois qu’on a touché à une surface ou un objet susceptible d’être contaminé ;

  • Avant de s’occuper d’un bébé.

Il est important de savoir qu’un virus peut survivre plusieurs heures sur des matériaux inertes et lisses, comme le plastique, le verre ou encore l’acier inoxydable.

La fréquence d’utilisation d’un gel hydroalcoolique doit être aussi souvent que nécessaire. En effet, il possède une bonne tolérance cutanée si on l’applique sur des mains sèches, avec une peau saine, sans plaie, ni brulure, ni irritation.

 

Gel hydro-alcoolique : conseils d’utilisation

Pour assurer l’efficacité de cette solution désinfectante, il est recommandé de respecter les prescriptions d’utilisation. 

  • Sur des mains sèches et visiblement propres, mettez une noisette de gel dans vote paume et procédez à la friction de vos mains pendant 20 à 30 secondes jusqu’à ce que le produit s’évapore ;

  • Pensez à recouvrir toute la surface de vos mains du gel ;

  • Faites un mouvement de rotation sur vos paumes ;

  • N’oubliez pas le dos de vos mains, vos pouces, les espaces interdigitaux, vos doigts ainsi que la pulpe des doigts ;

  • C’est une solution sans rinçage, attendez que vos mains soient séchées à l’air libre avant de toucher à quoi que ce soit.

Gel hydroalcoolique : précautions d’utilisation

  • Évitez que l’œil ne soit en contact avec un gel hydro-alcoolique, car c’est une substance qui pique les yeux. Au cas où vos yeux ont été en contact avec le produit, rincez-les immédiatement avec de l’eau claire ;

  • Gardez le gel loin de votre visage et de vos narines pour éviter les risques d’inhalation de l’alcool ;

  • Évitez son utilisation sur le visage ou le corps, sur une plaie à vif, une peau irritée, brulée ou abimée ;

  • N’exposez pas vos mains au soleil après avoir utilisé le produit ;

  • Attendez d’avoir les mains sèches avant de vous occuper d’un bébé ;

  • Le gel hydroalcoolique n’est pas efficace sur une main mouillée ;

  • Bien qu’il a une bonne tolérance, n’en abusez pas.

Conservation d’un gel hydroalcoolique

Pour garder son efficacité, il faut respecter son délai de conservation. Sachez alors que les solutions hydro-alcooliques se conservent jusqu’à 2 ans à partir de la date de fabrication. Préférez une température ambiante pour sa conservation. Mais une fois le flacon ouvert, il doit être consommé dans le mois qui suit son ouverture, car bien que vous refermez le bouchon, le récipient n’est plus stérile dès son ouverture. Il est donc préférable d’opter pour de petits flacons. Sachez tout de même que les gros flacons sont intéressants s’ils servent pour toute la famille.

 

Le gel hydroalcoolique est-il dangereux pour la santé ?

C’est un produit à base d’alcool (éthanol) qui peut avoir pour effet un dessèchement ou une irritation cutanée. Cependant, la présence d’un émollient protègera la peau contre ces éventuels désagréments. Par ailleurs, des études menées sur l’éthanol contenu dans le gel ont rassuré les utilisateurs : cette substance n’est en aucun cas cancérigène. De même, il a été prouvé que la probabilité d’un passage de l’éthanol dans le sang est quasi nulle.
Il faut tout de même faire attention, car certains produits contiennent du parfum ou autres substances qui peuvent être allergènes. Sachez également que par le passé, des gels contenaient du triclosan qui est un composant toxique qui peut provoquer un dérèglement hormonal. S’il n’est plus utilisé actuellement, certains gels peuvent encore en contenir. À vérifier sur la liste des ingrédients.

 

Comment choisir son gel hydroalcoolique ?

Vu le contexte sanitaire actuel, le marché abonde en gels hydroalcooliques, mais il faut savoir qu’ils ne se valent pas tous. Pour s’assurer d’être bien protégé, il est toujours recommandé de se baser sur plusieurs critères pour le choix de son gel désinfectant. 

 

Une concentration d’alcool à 60 à 70 % 

En deçà de cette teneur en alcool, le gel ne pourra pas éliminer efficacement les bactéries et les virus. Cette concentration doit obligatoirement être visible sur l’étiquette du flacon.

Les normes européennes NF

Privilégiez les produits hydro-alcooliques de norme NF EN 14 476. Cette référence prouve que le gel a été testé, ce qui démontre son efficacité sur des virus nus qui sont plus résistants. Vérifiez également cette inscription sur l’emballage. 

La conformité du produit

Gardez en tête qu’un gel hydroalcoolique conforme s’évapore rapidement et ne colle pas. Dans le cas contraire, n’utilisez pas le produit.

Un vendeur assuré

La vente des solutions hydroalcooliques est de plus en plus généralisée et on en trouve un peu partout à des prix intéressants. Afin d’éviter les mauvaises surprises, assurez-vous que le vendeur soit un vendeur de confiance à l’instar d’electrostimulateur.ch qui vous garantit la qualité des produits livrés. 

Les ingrédients

Portez une attention particulière à la liste des ingrédients, car certains peuvent être nocifs pour votre santé surtout la présence de substances allergènes (parfum, colorants, huiles essentielles...) et/ou toxiques (triclosan). Le mieux est de toujours privilégier un produit avec une liste d’ingrédients courte.

Le prix de vente

Depuis le début de la crise sanitaire, la majorité des pays européens ont effectué un encadrement strict du prix de vente des gels hydro-alcooliques. Cela est fit dans le but d'éviter toute spéculation. Vous pouvez alors choisir le volume du flacon de gel adapté à votre budget. 

 

Qu’en est-il des gels hydro-alcooliques faits maison ?

Les DIY ont la côte actuellement et ils touchent même la conception de solutions hydro-alcooliques. Depuis que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dévoilé la formule et les étapes à suivre pour réaliser un gel désinfectant hydroalcoolique, les vidéos de recettes maison pullulent sur la toile. En effet, les ingrédients sont disponibles dans le commerce à prix abordable.  

D'une manière générale, les avis sont mitigé. Si des vidéos reprennent scrupuleusement les démarches, certaines proposent de fabriquer des gels revisités qui ajoutent d’autres produits ou qui font l’impasse sur certains ingrédients. En effet, il y en a qui ajoutent des huiles essentielles aux propriétés bactéricides, virucides et fongicides, et d’autres qui suggèrent d’utiliser de la vodka à la place de l’alcool.

Ce qu’il faut savoir, c’est que l’OMS a publié cette formule à l’intention des professionnels de santé et de pharmaciens, et non au grand public sans encadrement d’un spécialiste. Par ailleurs, la manipulation de ces ingrédients doit être réalisée en laboratoire et la composition ne doit pas être faite de manière aléatoire. Les dosages doivent être précis et les mains et les ustensiles utilisés doivent être d’une hygiène irréprochable pour éviter la contamination du gel. Enfin, gardez à l’esprit que les gels hydro-alcooliques faits maison n’ont pas fait preuve de leur efficacité réelle. Pour tout cela, Pour tout cela, nous sommes tous d'avis qu'opter pour des produits finis est plus que recommandé. 

 

Gel hydroalcoolique PROSILK 100 mL

Il n’est pas toujours évident de trouver un point d’eau pour vous laver les mains et éviter la contamination aux virus et bactéries, surtout au covid-19. Le gel hydroalcoolique de la marque PROSILK est l’idéal pour désinfecter vos mains n’importe où et à n’importe quel moment. Son flacon petit format de seulement 100 mL se glissera sans problème dans votre sac ou dans vos poches pour l’emmener partout avec vous. C’est un produit biodégradable, sans phosphate et à pH neutre. De plus, il a pour avantage d’avoir une bonne tolérance cutanée pour un confort d’utilisation optimal. Avec le gel désinfectant PROSILK 100 mL, protégez-vous du coronavirus et autres agents infectieux en gardant constamment vos mains propres. 

 

Gel désinfectant Fueldichwohl24 500ml 

Débarrassez-vous rapidement et facilement des micro-organismes infectieux qui se nichent dans vos mains grâce au gel désinfectant Fueldichwohl24. Bactéricide, virucide et fongicide, ce gel hydro-alcoolique garantit à vos mains une hygiène impeccable. Disponible en flacon de 500 mL, utilisez-le dès que vous devez vous laver les mains, mais n’avez pas accès à un lavabo. C’est un produit biocide de groupe principal 1, type de produit 1 de la directive biocide 98/8 / EG. Avec le gel hydroalcoolique Fueldichwohl24, protégez-vous du coronavirus et repoussez définitivement les organismes nuisibles présents sur vos mains.

 

Désinfectant pour les mains FINK - Antisept HR

Pour vos assurer d’avoir des mains parfaitement désinfectées, utilisez la solution désinfectante Antisept HR. C’est une solution hydroalcoolique qui vous permet de nettoyer vos mains rapidement et efficacement. À la fois hygiénique et douce pour la peau, cette solution alcoolisée n’agresse et n’irrite pas la peau, même les plus sensibles. Elle est conçue à base de principes actifs, d’alcools et de biocides afin de lutter contre les virus à l’instar de la covid-19, les bactéries et tous les micro-organismes nuisibles sur votre surface cutanée. Elle les empêche, par la même occasion, de former une résistance. Testé EN1500 et contrôlé dermatologiquement, ce bidon de 5 L de solution désinfectante sera votre meilleur allié pour lutter contre cette épidémie du coronavirus, et ce au meilleur prix.